Installer Python et un IDE sur sa machine

Au lycée nous utilisons Pyzo et le plus simple est de faire de même chez vous. Sinon, vous pouvez aussi utiliser Sypder ou un autre éditeur de votre choix. Dans tous les cas, il faudra bien veiller à choisir une version de Python supérieure à 3.5.

Pour installer Python et Pyzo il suffit de suivre les instructions données sur la page d’installation de Pyzo :

  1. Installer Pyzo.
  2. Installer Miniconda (utiliser le chemin par défaut).
  3. Lancer Pyzo et vérifier dans la fenêtre interactive que la version de Python est bien supérieure à 3.5.0. Si ce n’est pas le cas, aller dans Menu > Shell > Edit shell configuration et vérifier que Pyzo a bien choisi l’environnement Python3 que vous venez d’installer via Miniconda. Cochez aussi la case Utiliser IPython s’il est disponible.
  4. Installer IPython et pylint (besoin d’une connexion internet). Dans la fenêtre interactive, entrer la commande :
    pip install ipython pylint
  5. Il n’est pas nécessaire d’installer les modules scientifiques pour l’instant, mais vous pouvez installer ceux qui sont proposés.

Dans Pyzo, que vous pouvez mettre en Français (Menu > Settings > Select Language), vérifiez dans Menu > Fichier que l’indentation est fixée à 4 espaces (et non une tabulation) et que l’analyse syntaxique est activée pour python3. Je vous conseille aussi de mettre les mêmes raccourcis qu’au lycée (Menu > Paramètres > Éditer les raccourcis) : dans Exécuter, F5 pour Démarrer le script, F9 pour Exécuter la sélection et F8 pour Exécuter la cellule.

Installer OCaml sur sa machine

Il est plus que vivement conseillé d’installer OCaml sur sa machine personnelle afin de pouvoir travailler chez soi, reprendre les TP, et vérifier ses programmes.

Si vous êtes sous Windows ou Mac OS, une bonne solution est d’utiliser MacCaml ou WinCaml qui intègrent un IDE. Pour Mac OS, CamlX fonctionne aussi très bien. Pour Linux, on peut installer JavaCaml.

Sous Windows, si vous avez aimé l’environnement du lycée, vous pouvez aller voir ici.

Sinon, vous pouvez toujours puiser à la source, ou mieux, en utilisant Opam. Comme IDE, on peut utiliser le module OcaIDE  pour Eclipse, installer Emacs avec le mode Tuareg (comme au lycée). Cette dernière solution fonctionne bien sous Mac OS et surtout sur Linux (voir ici pour Ubuntu).

Si vous n’y arrivez pas,en attendant, vous pouvez utiliser OCaml en ligne mais ce n’est pas aussi pratique.

Si vous n’avez pas peur de compiler vous-même votre propre OCaml, je vous conseille alors plutôt l’extension d’Arthur Charguéraud qui produit des messages d’erreurs bien plus clairs (c’est celle que nous avons au lycée). Il faut compiler les sources disponibles ici puis utiliser :

ocaml -easy-type-errors

Si vous rencontrez des difficultés pour installer OCaml sur vos machines, n’hésitez pas à nous demander de l’aide.